Seek-One Server

Le serveur Seek-One fonctionne sous Windows ou Linux. Il embarque également un serveur Web permettant l’exploitation des vidéos sur navigateurs Internet.
L’intégralité des fonctionnalités sont systématiquement incluses dans le VMS. Il n’y a pas d’option.

Chaque serveur gère en fonction de sa puissance processeur, entre 10 et 80 mégapixels cumulés à 24 images par secondes. L’architecture clients-serveurs du VMS permet l’exploitation de plusieurs serveurs sur un même site.

 

Une licence est requise pour chaque périphérique IP dont le serveur gérera l’enregistrement :

–          Caméra mono ou multi objectifs

–          Encodeur vidéo mono ou multi ports

–          Flux de capture d’écran pour la surveillance d’une caisse enregistreuse par exemple (voir Seek-one Screen Capture).

L’architecture ouverte du serveur permet de faire fonctionner la plupart des caméras du marché. Nous intégrons celles qui ne le seraient pas sur simple demande.

Le serveur s’administre en http localement ou à distance, il n’est  jamais stoppé, quel que soit la modification apportée.

Seek-One est entièrement compatible avec l’arrêté du 3 août 2007, avec  accès au journal des évènements, gestion des utilisateurs et des droits d’accès.

Une hiérarchisation des droits permet ou interdit à chaque utilisateur de

–          Visualiser tout ou partie des caméras

–          Accéder aux enregistrements

–          Effectuer des exportations

–          Piloter les caméras mobiles

–          Ouvrir le journal des évènements

Le serveur Seek-One peut être proposé en mode Licence logicielle uniquement, ou être préinstallé dans les serveurs de notre gamme : voir la rubrique Hardware.

 

Les plus :

Seek-One est un VMS Français, il répond donc à une certaine philosophie d’utilisation et d’ergonomie à l’occidentale, élément majeur pour se démarquer face aux systèmes issus de l’importation. Il répond ainsi aux exigences techniques, commerciales  et législatives auxquelles vous êtes confronté au quotidien.